Don Q

Marques

Don Q

L’histoire du rhum Don Q remonte aux années 1820 lorsque Sebastián Serrallés installe une plantation de canne à sucre et une usine dans le sud de Porto Rico à Ponce. Il faudra néanmoins attendre l'arrivée de son fils Juan Serrallés en 1865 pour que la production de rhum débute après qu'il a fait spécialement venir de France un alambic.

Entre 1919 et 1933, la production de rhum va être interrompue du fait de la prohibition aux Etats-Unis et la distillerie Serrallés vendra surtout de l'« alcool médicinal ». Elle reprendra ses activités dès 1933 avec le lancement officiel de la marque Don Q, en hommage à Don Quichotte, et investit dans une nouvelle installation de distillation moderne de cinq colonnes. Les années qui suivent sont fastes et le Ron Don Q connait un véritable succès, notamment en Amérique.

Drame des temps modernes, les sucreries ferment un peu partout ce qui contraint la distillerie Serrallés à importer progressivement ses mélasses. En dehors de sa marque phare, la distillerie produira aussi pour la marque Captain Morgan (de 1985 à 2011) et augmente encore un peu plus sa production: les années 2000 marquent de nouveaux investissement avec l'ajout d'un second complexe de cinq colonnes à distiller en 2007 (qui sort un rhum titrant plus de 94%), puis d'autres plus conséquents encore lui permettront d'augmenter drastiquement sa capacité pour produire aujourd'hui l'équivalent de 83 millions de litres d’alcool pur par an.

Aujourd'hui cohabitent dans la distillerie les multi-colonnes et la colonne de 1934 et Serrallés continue de produire deux types de rhums selon la méthode cubaine : un rhum léger à plus de 94% et un rhum plus aromatique (de l’aguardiente) qui sort à 75 %.

Côté vieillissement, Don Q possède un stock impressionnant de plus de 100 000 fûts, la majorité en chêne américain ayant contenu du Bourbon, et pratique la véritable méthode Solera.

Localité : Porto Rico
Nom : Don Q
Adresse : Destilería Serrallés, Ponce
Site internet : www.donq.com
Fondation : 1820

Don Q