La Favorite

Marques

La Favorite

L’exploitation sucrière La Jambette, qui deviendra plus tard La Favorite, remonte au XVIIIè siècle. Sa production de rhum (de mélasse) commencera le siècle suivant quand une distillerie est installée en 1842.

En 1851, un certain Charles Henri rachète le domaine et le renomme officiellement La Favorite. Deux décennies plus tard il fait faillite avant qu'un ouragan ne ravage complètement les installations en 1891. L'histoire de La Favorite aurait pu s'arrêter là mais en 1909 Henri Dormoy acquiert la propriété aux enchères et décide de la relancer. Cinq and plus tard, il décide d'arrêter la production du sucre pour se consacrer au rhum agricole: il achète une machine à vapeur (toujours en service) et une colonne de distillation, en plus de développer un chemin de fer pour acheminer la canne jusqu'à la distillerie.

Faute de rentabilité, la distillerie ferme en 1924, marquant le retour de la production de sucre. Le rhum La Favorite est néanmoins toujours commercialisé grace à la distillation des cannes du domaine dans une distillerie voisine (Lareinty). Après le décès d'Henri Dormoy en 1938, son fils André reprend l’activité familiale et entame des travaux de rénovation et rouvre la distillerie en 1957.

La distillerie rattrape rapidement le temps perdu et rachète plusieurs marques : le rhum Survi en 1969, Courville en 1975 puis elle fait l’acquisition de la distillerie Saint-Étienne en 1985 avant de la revendre en 1993.

La distillation s’effectue aujourd'hui sur deux colonnes: la première entièrement en cuivre installée en 1957, et la seconde moitié inox moitié cuivre datant de 1986.

Localité : Martinique
Nom : Distillerie La Favorite
Adresse : Route du Lamentin, Fort-de-France
Site internet : www.rhum-lafavorite.com
Fondation : 1842

La Favorite