Distillerie JM

Marques

Distillerie JM

A la fin du 18ème siècle, Antoine Leroux-Préville acquiert un domaine de 164 hectares -l'Habitation Macouba- pour y créer une sucrerie et lui donne le nom de Fonds-Préville. Un siècle plus tard, en 1845, le domaine est racheté par Jean-Marie Martin qui donne une nouvelle impulsion à la sucrerie en la transformant en distillerie : les premiers alambics arrivent sur l’habitation et il appose ses initiales sur les fûts, donnant ainsi naissance à la marque J.M. qui connait un succès croissant.

Quelques années plus tard, en 1912, la distillerie est rachetée par la famille Crassous de Médeuil, déjà propriétaire d'une habitation voisine (Bellevue). Les deux domaines sont alors réunis en 1930 pour en composer un seul, de 400 hectares, et des améliorations majeures sont apportées.

René Crassous de Médeuil, qui dirigera l’entreprise jusqu’en 1977, est l'un des tout premiers à s’essayer à des vieillissements dépassant les 10 ans. Des phases de modernisations se succèdent ensuite: de nouveaux moulins électriques sont installés en 1993, un nouveau chai de vieillissement voit le jour en 1996 et deux nouvelles colonnes créoles sont mises en place ainsi que de nouvelles cuves de fermentation en inox. Afin de lutter contre la part des anges très importante en Martinique, une partie du chai sera même réfrigérée en 1999, mais l’expérience sera abandonnée.

En 2002, le Groupe Bernard Hayot (G.B.H.) rachète la distillerie et entreprend une modernisation complète du site pour en faire une distillerie modèle et ouverte sur le monde.

Localité : Martinique
Nom : Distillerie JM
Adresse : Rhumerie de Fonds-Préville, Macouba
Site internet : www.rhum-jm.com
Fondation : 1845

Distillerie JM